La géothermie démystifiée

Share Button

 

Ceci est le premier billet d’une série consacrée au chauffage et à la climatisation à partir d’un système géothermique. Une plateforme par laquelle des sujets variés sur cette énergie renouvelable seront abordés, des installations de qualité seront présentées et des commentaires et opinions sur l’industrie du CVAC pourront être partagés.

Les systèmes de thermopompes géothermiques ont la capacité de réduire jusqu’à 70% la consommation d’énergie dédiée au chauffage et à la climatisation, résultant en une réduction équivalente des émissions des gaz à effet de serre. Le remplacement par un système géothermique des équipements de chauffage tels que chaudières et fournaises à gaz et au mazout des grands édifices, ainsi que des tours d’eau consommatrices de grandes quantités d’énergie, se traduit en une réduction significative des coûts en période de pointe en d’atteindre le seuil d’émissions zéro, tant sur place qu’à partir même de la centrale d’énergie.

De toute l’activité humaine, l’entretien résidentiel, plus précisément la climatisation de l’espace et le chauffage de l’eau domestique, représente la plus importante dépense d’énergie et source d’émission de CO₂. Un système géothermique peut combler ces besoins essentiels en énergie tout en abaissant de 60% le taux d’émissions en comparaison aux systèmes traditionnels au mazout.

Les 3 R et la conception intégrée: réduire, réutiliser et recycler

  • L’utilisation d’un système géothermique réduit de 70% l’empreinte énergétique.
  • La plupart des composants des systèmes géothermiques, tels que les accessoires extérieurs, peuvent être réutilisés lors du remplacement de la thermopompe.
  • Principe inhérent à la géothermique, l’énergie solaire emmagasinée dans le sol est recyclée lors de l’inversion du cycle de la thermopompe.
  • La conception intégrée et la technologie géothermique se complètent de façon optimale: ensemble elles donnent les meilleurs résultats en termes de réduction des coûts d’opération et de maintenance.
geothermie_collecteur

Collecteur pour le curcuit fermé souterrain

Les Canadiens comptent parmi les plus grands consommateurs d’énergie par capita. Le Canada génère à lui seul plus de 2% de toutes les émissions de gaz à effet de serre de la planète. Chaque Canadien produit en moyenne 5 tonnes d’émissions, pour une moyenne de 24 tonnes par capita. Les 19 tonnes additionnelles sont générées par les industries, l’agriculture et le transport commercial.

Notre plus importante source d’énergie, l’électricité, est principalement produite par la combustion de matière fossile, utilisant le charbon ou l’énergie nucléaire. Ces méthodes sont une source importante d’émissions de gaz à effet de serre en plus de générer des déchets nucléaires polluants. Faire des économies d’énergie et réduire l’utilisation de ces matières revêt une importance primordiale pour la planète: elle est essentielle à la préservation de l’air et de l’eau, elle contribue à la réduction de sous-produits toxiques et aussi à la conservation des habitats naturels de la faune détruits par l’exploitation minière et le forage de puits pétroliers.

Prochain billet: Entrevue avec un spécialiste en géothermie

Ce message est également disponible en : Anglais

6 réflexions au sujet de « La géothermie démystifiée »

  1. Très bonne idée pour éduquer les gens et simplifier cette technologie. En plus tu es pas mal beau sur ta photo.

    Il y a ce matin dans la presse un article sur la possibilité d’installet la géothermie pour le parc olympique

    Vivement que ça fonde afin que nous puissions pousser la petite balle blanche

    Claude

  2. Pingback : La géothermie démystifiée | Nouvelles | 22degrés

  3. Le tuyau PEX est souvent utilisé pour les raccordements dans les salles mécaniques de géothermie et pourrait être un tuyau idéal pour les circuits fermés horizontaux.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas rendu publique