Les 5 facteurs à considérer dans le choix de la géothermie

Share Button

geothermie

Depuis plusieurs années, les systèmes géothermiques ont tenu la promesse de faire économiser d’importantes quantités d’énergie. Le plus grand obstacle à l’essor de cette technologie a toujours été son coût initial. Regardons de près cinq caractéristiques qui peuvent vous aider dans le très important processus de prise de décision.

#1 – Fonctionne tout comme votre réfrigérateur

Combien de gens peuvent vraiment expliquer comment leur réfrigérateur élimine la chaleur de son intérieur et la transfère hors du boîtier? Ou encore, combien de gens peuvent expliquer comment fonctionne un moteur à combustion? Indépendamment de ce manque de compréhension, rares sont ceux qui hésitent à l’achat d’une automobile de 30 000$, mais plusieurs reculent devant le même prix demandé pour la géothermie!

Une thermopompe géothermique déplace la chaleur du sol vers votre maison (ou vice versa) via un système de tuyauterie souterraine appelée «boucle fermée» qui est rempli d’un liquide eau / antigel pour transférer la chaleur. La thermopompe géothermique agit à la fois en tant que générateur d’air chaud et climatiseur.

Pendant la saison de chauffage, le liquide retire la chaleur du sol et l’achemine à la thermopompe géothermique et ensuite aux serpentins de réfrigérant, puis la chaleur est distribuée via un système à air forcé ou hydronique. Pendant la saison de climatisation, le processus est inversé. La pompe évacue la chaleur de votre maison et la transfère à la terre. Le système peut aussi être équipé d’appareils pouvant également fournir de l’eau chaude domestique.

Une thermopompe géothermique est beaucoup plus efficace que les systèmes de chauffage conventionnels car elle ne nécessite pas de combustion pour créer de la chaleur; elle déplace tout simplement la chaleur existante d’un endroit à l’autre. Et puisque la température souterraine est relativement constante à 10°C toute l’année, le système requiert beaucoup moins d’énergie pour chauffer ou climatiser votre maison qu’un climatiseur conventionnel ou qu’une thermopompe air-air qui utilisent l’air extérieur comme moyen de transfert.

#2 – Les coûts initiaux perçus

L’installation d’un système géothermique est perçue comme étant coûteuse. Le coût initial se situe entre 10 000$ et 30 000$ en fonction de nombreux facteurs tels que les conditions du sol, la taille du terrain, la configuration du système, l’accessibilité au site et l’ampleur d’excavation et de forage requis. Cependant, les consommateurs ne devraient considérer que le coût initial de la boucle dans leur analyse, car le coût total du système doit être comparé au coût équivalent d’un autre système.

On nous questionne souvent sur le retour sur investissement: règle générale, si le coût d’installation de la boucle représente au maximum le tiers du coût global de l’installation, la période de remboursement est relativement courte.

Des analyses de coûts pour un cycle de vie sont effectuées pour tout grand projet d’énergie renouvelable, mais très peu souvent pour des projets résidentiels. Pour bien comparer les options, la valeur nette réelle d’un cycle de vie de 20 à 30 ans devrait être calculée pour tous les projets de géothermie.

Il faut faire ses devoirs et obtenir des estimations de professionnels afin de déterminer si un système géothermique est la solution financièrement avantageuse selon votre situation.

#3 – La géothermie offre des bénéfices réels et prouvés

  • Coûts d’opération beaucoup moins élevés
    Une thermopompe géothermique vous fera économiser jusqu’à 70% en coûts de chauffage et 50% en climatisation en comparaison aux systèmes conventionnels.
  • Utilise l’énergie solaire propre et renouvelable
    Une thermopompe géothermique ne requiert pas de combustion fossile pour fonctionner, elle ne génère donc aucune émission de dioxyde de carbone, monoxyde de carbone ou autres gaz à effet de serre. Il n’y a donc aucun risque quant à la sécurité ou la qualité de l’air intérieur lié à la combustion. Cependant, l’unité utilise l’électricité, qui pourrait être générée par des combustibles fossiles.
  • Peut être installé dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’un remplacement
    Dans le cas d’un remplacement, des modifications de conduits pourraient être nécessaires.
  • Beaucoup plus silencieux que les autres systèmes de climatisation et de chauffage
    Pas de compresseur ou de ventilateur extérieur bruyant. Le niveau sonore de l’appareil intérieur est semblable à celui d’un réfrigérateur.
  • Peu d’entretien et longue vie
    Les composants intérieurs durent en moyenne 25 ans (contrairement à 15 ans ou moins pour un générateur d’air chaud ou un climatiseur conventionnel) et la boucle souterraine plus de 50 ans. Le système comporte moins de pièces mobiles et il est protégé des éléments extérieurs, donc il nécessite un minimum d’entretien.

#4 – Il y a certains inconvénients, outre le coût

  • Pas un projet «faites-le vous-même»
    Pour une efficacité optimale du système, le dimensionnement, la conception et l’installation requièrent une expertise professionnelle. Dans certains cas, le propriétaire peut participer à l’installation de la boucle géothermique horizontale et abaisser les coûts d’installation.
  • Technologie encore peu connue
    Il y a beaucoup moins de détaillants en géothermie que de détaillants de systèmes conventionnels.
  • L’installation peut endommager le paysagement
    Certaines configurations de boucles ne sont pas applicables sur certains types de terrain. Le forage vertical ou les tranchées de boucles horizontales requièrent de l’équipement lourd et endommagera certainement votre aménagement paysager.

#5 – Le type de boucle influence le coût

Les systèmes à boucle fermée sont les plus courants. Moins commun, le système à boucle ouverte fait circuler l’eau de surface ou l’eau de puits à travers le système et il la renvoie à la terre via un tuyau d’évacuation.

Le système le mieux adapté, la longueur de boucle et la conception du système pour une maison en particulier dépendra de divers facteurs tels que le climat, les conditions du sol, le terrain disponible, la charge de chauffage et de climatisation requise et les coûts locaux d’installation sur le site.

Ce message est également disponible en : Anglais

Une réflexion au sujet de « Les 5 facteurs à considérer dans le choix de la géothermie »

  1. Bonjour Marc,

    Merci de partager ton point de vue sur les 5 facteurs a considérer dans le choix de la géothermie.

    Je me demande s’il y aurait un 6e facteur qui pourrait être déterminant: l’aide financière que celle-ci soit directe (crédit d’impôt au propriétaire) ou indirecte (taxe carbone sur les énergies fossiles).

    Dans tous les cas, semble que les collectivités ou la géothermie est un choix populaire, les administrations publiques contribuent, par le biais de programmes et de politiques publics, à faciliter la transition vers des énergies renouvelables. Car, après tout, les bénéfices qui découlent du choix de la géothermie sont nombreux et les retombées sont collectives et individuelles.

    Carl

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas rendu publique